Comprendre et appliquer les normes wc pmr 2020/2021 pour un environnement accessible aux personnes à mobilité réduite

946

Les personnes à mobilité réduite n’ont pas la même aisance que les autres dans l’accomplissement de leurs besoins quotidiens. Des lois ont donc été créées pour faciliter la vie aux pmr notamment les normes wc pmr. Pourquoi et comment appliquer les normes wc pmr 2020/2021 ? Les lignes suivantes éclaircissent le sujet.

Pourquoi appliquer les normes wc pmr 2020/2021 ?

Les inégalités entre une personne à mobilité réduite et une personne considérée comme normale se remarquent bien dans les établissements publics. Alors que les derniers sont plus aptes à satisfaire leurs besoins, les autres ne le peuvent pas. C’est donc pour réduire ses disparités, fortement désavantageuses, que les normes wc pmr 2020/2021 ont été instaurées. Elles assurent par conséquent l’équité entre les différentes catégories de personnes.

A lire aussi : Les atouts essentiels des montres connectées pour les seniors : sécurité et suivi de santé

En termes plus simples, lesdites normes adjoignent de prévoir un dixième cabinet facile d’accès aux pmr. Ce ratio est représentatif de la proportion des personnes à mobilité réduite dans la population, soit approximativement 10%.

Dans leurs applications, les normes wc pmr prévoient une porte des toilettes d’au moins 85 cm. Elle doit s’ouvrir sans forcer vers l’extérieur. Ceci dit, il ne faudra qu’une poussée légère pour entrer à l’intérieur. Ces mesures évitent aux personnes en fauteuil roulant de ne pas être coincées en passant la porte des commodités. Aussi pourrait-il en ressortir aisément.

A lire également : Les bienfaits des lits médicalisés pour les personnes âgées

Pour mettre à l’aise les pmr, des lois tiennent à ce que les lavabos soient disposés à 70 cm de hauteur. Cela facilitera l’accès au savon, au désinfectant, dont la présence est désormais imposée dans tous les cabinets, à cause de la récente pandémie du coronavirus.

Comment appliquer les normes wc pmr 2020/2021 ?

Dans les faits, appliquer les normes wc pmr 2020/2021 est assez simple

Une affaire de tous

L’application des normes wc pmr 2020/2021 concernent aussi bien les personnes à mobilité réduite que les responsables des infrastructures publiques. Pour permettre le respect des gestes barrières, les responsables des infrastructures sociales sont dans l’obligation d’équiper les cabinets pmr de robinets automatiques sans contact. La présence permanente de gel désinfectant ou hydroalcoolique est également obligatoire.

Responsabilité des pmr

Quant aux pmr, elles doivent porter le masque, se désinfecter les mains pour respecter les mesures barrières, et faire tout ce que tout individu normal doit faire. Lors de la construction des cabinets des bâtiments, il faudra mentionner dans les plans la mise en place de cabinets supplémentaires réservés aux pmr.

Conformité des infrastructures

Il faudra également que les dimensions de la porte et les caractéristiques conformes aux normes wc pmr soient transmises par les superviseurs de construction à la main d’œuvre.

Au-delà de ces simples normes, les infrastructures pourraient mettre à la disposition des personnes à mobilité réduite des personnes bien portantes aptes à les aider dès que le besoin s’en fait sentir.

Les normes wc pmr cherchent à abolir la différence entre les personnes à mobilité réduite et les biens portants autant que possible. Celles de 2020/2021 en particulier y ont contribué tout en limitant la propagation du virus. Leur application réelle permettra de soulager la peine des pmr. Ils pourront, somme toute, se sentir en sécurité partout.