Tout savoir sur la crémation !

253
Tout savoir sur la crémation

Également connue sous l’appellation incinération, la crémation est l’opération qui consiste à brûler le cercueil. Avec le développement des villes et le taux de mortalité sans cesse grandissant, ce mode de sépulture est de plus en plus privilégié dans de nombreux pays d’Europe. Tous les détails sur cette pratique dans cet article.

La crémation : une pratique coûteuse ?

La crémation est avec l’enterrement, l’une des techniques funéraires les plus utilisées  par l’Homme partout dans le monde pour les pratiques funéraires. En France notamment, comme dans la majeure partie des pays qui l’utilise, cette opération se pratique dans des établissements spécialisés appelés crématoriums.

A lire également : Comment préparer un dossier de retraite ?

Il faut savoir que cette pratique qui consiste à brûler le cercueil ne se fait pas de façon gratuite, elle vaut un coup. Pour savoir combien coûte une crémation, vous pouvez vous visitez les sites comme ecoplusfuneraire.com, vous y trouvez toutes les informations à savoir concernant la crémation. Néanmoins, il faut dire que plusieurs éléments sont pris en compte pour la détermination du prix d’une crémation.

Il s’agit notamment des établissements de crématorium, des régions ou elles sont situées, du bois du cercueil et éventuellement du gabarit de celui-ci. Le tarif qui est fixé dépend alors du gestionnaire du crématorium. Il comprend l’opération de crémation en elle-même et éventuellement une taxe communale de crémation.

A voir aussi : Pourquoi aller dans une école privée ?

savoir sur la crémation

Crémation : quelles options ?

Le devis des pompes funèbres comprend aussi une urne funéraire. C’est dans celle-ci que les cendres issues de la crémation sont recueillies. De même, la vacation de police est obligatoire avant une crémation, pour la pose des scellés sur le cercueil. Pour information, cette pratique consiste à déposer un cachet de cire ou un autocollant sur les vis du cercueil, elle est pratiquée par une autorité étatique : la police municipale, ou le maire. Son coût est compris entre 20 et 25 euros.

Que dit la législation française sur la crémation ?

Le législateur français est très strict en ce qui concerne l’encadrement de la crémation.  La première règle à respecter est la pratique de cette opération dans un établissement spécialisé : le crématorium. Toute crémation effectuée dans un établissement autre est considéré comme illégale. Tout comme l’inhumation, la crémation doit être effectué dans 6 jours au plus, après le décès. Les dimanches et les jours fériés ne sont pas comptés ici.

Par ailleurs, comme l’inhumation encore, la crémation se fait avec un  cercueil. L’incinération d’une personne sans cercueil est interdite. Encore, la loi oblige la police à être présente au lieu de la crémation afin de s’assurer de l’identité du défunt, avant d’apposer des sceller sur le cercueil. Enfin, tout appareil électronique doit être mis hors de portée de l’appareil de crémation afin d’éviter d’éventuels dommages.