C’est quoi un contrat de concession ?

117

Le 9 novembre, Xavier Pintat, sénateur de la Gironde, président de la FNCCR, et Laurence Hézard, PDG de GrDF, ont signé un protocole d’accord pour l’adoption d’un nouveau contrat de concession pour la distribution publique de gaz naturel.

La distribution de gaz naturel est une mission de service public. Cette mission est confiée par les autorités locales à des gestionnaires de réseau tels que GrDF.

A lire en complément : Comment reconnaître une personne atteinte de psychose ?

Le contrat de concession spécifie et fournit un cadre pour l’exercice des missions de service public confiées par la communauté au concessionnaire. Aujourd’hui, dans un contexte en pleine évolution, les autorités locales, confrontées à de nouveaux défis, expriment de nouvelles attentes. La FNCCR et le GrDF ont donc travaillé à l’élaboration d’un modèle de traité de concession renouvelé. Ce contrat conserve les points forts du modèle précédent, développé en 1994, tout en prévoyant un ensemble de dispositions susceptibles de moderniser et de consolider la relation contractuelle établie entre l’autorité de délivrance des licences et ses concessionnaire.

• Nouvel accord sur l’environnement et le biométhane Conformément à Grenelle 2, l’article 11 introduit de nouvelles dispositions pour organiser le raccordement et l’injection de biométhane dans les réseaux publics de distribution de gaz naturel, GrDF s’engage à étudier toute demande de connexion et d’injection d’un tiers dans le réseau gazier, optimisant ainsi la récupération de ce dernier gaz neuf.

Lire également : Pourquoi la population française vieillit ?

• De nouvelles dispositions pour encore plus de sécurité Le cahier des charges fournit à l’autorité chargée des licences des plans des réseaux au format informatique, ce qui permet notamment d’identifier et de localiser encore plus précisément les œuvres sous licence.

• Dispositions visant à renforcer le dialogue entre le distributeur et la communauté Afin de renforcer la communauté dans son rôle d’autorité de licence, les frais de fonctionnement ont été revus à la hausse. Autre amélioration : la rencontre annuelle entre la communauté et GrDF peut prendre deux formes. Chaque communauté recevra, au moins, un rapport récapitulatif des l’activité de la concession et, si la communauté le souhaite, un ensemble d’informations plus détaillées. En outre, les travaux de la concession peuvent être utilisés pour livrer du gaz, notamment au profit d’un gestionnaire de réseau de niveau 2 après consultation de l’autorité organisatrice du service public sous le régime de la concession « historique ». Enfin, une innovation majeure : l’intégration d’indicateurs de performance. Ils permettront de contrôler la qualité du gaz et des services année après année.

Pour accompagner le déploiement de ce nouveau modèle contractuel, la FNCCR et GrDF mettent en place un comité de suivi. Une première réunion est prévue pour le premier semestre 2011.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger : — le protocole d’accord signé par Xavier Pintat et Laurence Hézard, — le nouveau modèle de cahier des charges.