Quelles sont les différentes formes de maltraitance des personnes âgées ?

429

De nombreuses personnes l’ignorent encore, mais la maltraitance des personnes âgées est un fait réel. Pour y remédier, l’OMS et plusieurs organes spécialisés ont mis en place des mesures de prévention, mais aussi de lutte. Hélas, elle continue de faire des victimes dans le rang des seniors, certainement parce que beaucoup ne savent toujours pas de quoi il s’agit concrètement. Découvrez dans cet article les différentes formes de maltraitance de personnes âgées, afin de pouvoir apporter votre contribution à la lutte contre ce phénomène.

La maltraitance physique

La maltraitance personnes agées peut se manifester par la violence ou la brutalité. Dans ce cas, il s’agit de maltraitance physique. Elle n’entraîne pas toujours des lésions corporelles visibles, donc peut passer inaperçue auprès des autres. Mais chez la personne âgée, elle peut être la cause de douleurs aiguës ou de détresse émotionnelle. Comme exemples de maltraitance physique, vous avez les coups de poing, les gifles, les bousculades ou autres actes de ce genre.

A lire également : Ma Prime Adapt' : les conditions d'éligibilité

Vous avez aussi la surmédication qui peut être considérée comme une maltraitance physique pour une personne âgée. C’est-à-dire lui administrer une dose trop élevée de médicaments, ou simplement l’en priver. Il en est de même lors d’une prescription de comprimés dont il n’a pas besoin. Enfin, vous avez le confinement illégal qui en fait aussi partie.

La maltraitance psychologique

La maltraitance psychologique consiste à infliger des souffrances morales ou des préjudices psychologiques à un sénior de façon délibérée. Les exemples pour illustrer ce type de violence sont nombreux. C’est le cas des agressions verbales, des menaces de blessure physique ou psychologique à son égard ou à celui de ses proches, le harcèlement, l’intimidation, les commentaires dénigrants.

Lire également : Se faire des amis après 65 ans : astuces et conseils pour seniors

Les traitements dégradants pouvant porter atteinte à la dignité de la personne sont aussi considérés comme maltraitance psychologique. Il en est de même pour l’atteinte à sa vie privée (lecture de ses courriels, l’accession à ses informations personnelles sans autorisation, etc.). L’isolement social (limitation des visites) peut aussi représenter une maltraitance psychologique à une personne âgée. Inversement, lui refuser de rendre visite à ses progénitures ou menacer de le faire peut provoquer le même effet.

L’exploitation financière

L’exploitation financière n’est que l’utilisation illégale ou inappropriée des actifs d’une personne âgée (fonds, biens immobiliers, documents juridiques…). Elle se manifeste de plusieurs façons. Vous avez l’acquisition frauduleuse de ses biens financiers, leur utilisation à mauvais escient ou de façon abusive. En dehors de l’argent du senior, il peut aussi subir des dommages en ce qui concerne :

  • Sa maison ;
  • Ses voitures ;
  • Son entreprise, etc.

La maltraitance sexuelle

Il n’y a pas que le viol qui représente une maltraitance sexuelle pour les personnes âgées. Vous avez également des attouchements à caractère sexuel sans son consentement, le forcer à pratiquer une activité sexuelle, faire des commentaires sexuels inappropriés en sa présence. Le fait de le forcer à assister à des activités à caractère pornographique ou à regarder du matériel sexuellement explicite est aussi une forme de maltraitance sexuelle. Tous ces actes constituent des délires qu’il est important de dénoncer pour l’intégrité et le bien-être des personnes âgées.