Comment placer une personne handicapée ?

23

Lorsque vous devez planifier un déménagement en cas de handicap, vous ne partez pas avec les mêmes chances que les autres. Quand on sait que pour les personnes en bonne santé, le déménagement est une grande source de stress, alors imaginez les difficultés supplémentaires que rencontrent les personnes handicapées ! C’est pourquoi ils ont droit à une aide au logement spécifique pour se déplacer. Comment se manifestent ces soutiens et dans quel logement déménager lorsque vous êtes handicapé Aides au déplacement pour personnes handicapées : toute l’aide disponible !  ? Nous avons demandé à vous fournir le plus d’informations possible.

Aide de l’État et de la communauté pour l’éloignement des personnes handicapées

A voir aussi : Qu'est-ce qu'un ssiad renforcé ?

Déménager pour une personne handicapée est compliqué et certains assistants leur sont dédiés, qu’ils soient financiers, administratifs ou humains. Et c’est tout à fait naturel, lorsque vous devez faire face à un tel événement importance avec un handicap !

A voir aussi : Quand Reçoit-on le crédit d'impôt 2020 ?

Aide au déplacement des MDPH

Les maisons départementales des personnes handicapées sont des organisations spécialement créées pour aider et informer les personnes handicapées et leurs familles. Ainsi, il existe un MDPH dans chaque région, pour étudier toutes leurs demandes et les accompagner dans leurs démarches. Le Mdph fonctionne comme un guichet unique , où vous devez vous adresser pour obtenir de l’aide.

Quel est le rôle des PPMM dans le contexte d’un déménagement ? Eh bien, ils s’occupent de vous informer et de récupérer vos dossiers de demande de logement. Ensuite, c’est la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées), qui est chargée d’orienter chaque personne vers l’institution appropriée.

Aide au logement CAF

Parmi les allocations logement de la CAF, une mention spéciale est faite à l’aide sociale au logement (ALS), qui les personnes handicapées reçoivent en priorité.

Vous devez signaler votre changement d’adresse à votre Caf et à votre Mdph qui transféreront votre dossier à l’établissement du nouveau lieu de résidence .

Aide du service social de la sécurité sociale

De plus, l’action sanitaire et sociale de l’assurance maladie peut vous aider à couvrir les frais de votre déménagement. Comment ? Grâce à un supplément financier ponctuel, après étude de votre dossier.

Ces aides à l’adaptation au logement sont réalisées en collaboration avec le Mdph. Ils sont versés soit directement à la personne handicapée, soit à des organisations tierces, telles que des refuges ou des services de soutien.

Aide communautaire pour la relocalisation des personnes handicapées

Le CCAS et les mairies

centres communaux d’action sociale et les mairies peuvent contribuer aux coûts liés au développement du logement ou aux coûts d’hébergement, lorsque les ressources de la personne handicapée sont insuffisantes. De plus, un représentant des associations de personnes handicapées Les existe au sein de chaque CCDUS.

Le Conseil départemental

De plus, les départements proposent des solutions d’aménagement adaptées aux handicaps. En effet, certains mettent en place des programmes de téléassistance pour améliorer le logement et promouvoir l’indépendance des personnes handicapées chez elles. En outre, le conseil départemental est chargé d’allouer l’aide sociale au logement (ASH )

Aides au logement pour handicapés Anah

L’Agence nationale du logement propose principalement une assistance pour le développement, y compris celui des parties communes, en copropriété, les adapter aux personnes handicapées. Ainsi, vous pouvez vous renseigner auprès de l’Anah dont vous dépendez pour savoir quels sont vos droits.

Aide financière pour le déplacement des personnes handicapées

Les personnes handicapées qui déménagent bénéficient de certaines ressources financières de l’aide qui complètent leurs ressources existantes.

Aide au déménagement gratuite de l’AAH

qui s’adresse cette aide supplémentaire du Mdph ? Les personnes handicapées qui déménagent pour vivre chez elles. À

Mais qu’est-ce que l’AAH ? Il s’agit de l’allocation pour les adultes handicapés versée aux adultes qui ne peuvent pas travailler normalement en raison de leur handicap. De plus, c’est le Mdph qui accorde ce droit si vous avez un taux d’invalidité égal à 80 % .

En 2021, l’allocation correspond à 902,70 euros par mois pendant un an, renouvelable en fonction de l’évolution du handicap.

L’aide financière supplémentaire à l’AAH , de 179,31 euros, n’est désormais accordée qu’aux bénéficiaires qui en sont déjà bénéficiaires, qui peuvent en bénéficier pendant encore 10 ans, à condition que vous viviez dans un logement indépendant.

L’augmentation pour la vie autonome (MVA)

En outre, vous pouvez bénéficier d’une aide financière supplémentaire de 104,77 euros par mois pour financer vos travaux de développement, sans condition et automatiquement. Ainsi, vous aurez droit, en plus de l’AAH, par la Caf ou la MSA (mutuelle de santé agricole), si vous répondez aux critères suivants :

  • Ont un taux d’incapacité de 80 %
  • Ne pas exercer d’activité professionnelle rémunérée
  • Percevez l’aide au logement (AL) dans la résidence principale, à l’exclusion des maisons et des maisons spécialisées.

PCH financera les frais de déménagement des personnes handicaps

L’indemnité d’invalidité couvre les coûts liés à la perte d’autonomie, y compris le logement d’assistance, que ce soit pour déménager ou réaliser des travaux de développement. Il peut compenser les frais de déménagement dans des conditions liées à votre futur lieu de résidence. En effet, vous devez vous déplacer dans un logement adapté à la nature du handicap et :

  • vivez dans votre propre maison
  • ou être hébergé par un parent ou dans un établissement spécialisé
  • ou déménager dans des établissements situés dans certains pays de l’Union européenne ou en Suisse, si vous n’avez pas trouvé de place dans une maison spécialisée en France.

Le montant restant à votre charge est fixé sous conditions (après demande auprès de votre MDPH) par le CDAPH et dépend de vos ressources de l’année précédente.

Ainsi, vous pouvez bénéficier d’un maximum de 3 000 euros d’assistance au déménagement qui peuvent être collectées tous les 10 ans. Alors que vous pouvez bénéficier d’une aide pour les frais de développement allant jusqu’à 10 000 euros , tous les 10 ans, si le montant des travaux est inférieur à 1500 euros. Dans le cas contraire, 50 % du montant du travail sera pris en charge.

Où déménagez-vous lorsque vous êtes handicapé ?

Selon la nature de votre handicap, le MDH enverra votre dossier au CDAPH qui vous orientera vers les aménagements adaptés à votre situation.

Déménagement dans un centre d’accueil pour travailleurs handicapés

Il s’agit d’un bâtiment ou de groupes de location non médicaux. Pour y vivre, vous devez exercer une activité professionnelle et avoir moins de 60 ans. Essayez d’envoyer votre dossier dès que possible car le délai d’attente est généralement de 4 mois !

Quant aux frais d’hébergement, ils dépendent de vos revenus, mais ne peuvent pas être inférieurs à 50% de l’AAH.

Déménagement vers une vie familiale

Quand c’est devenu impossible d’exercer une activité professionnelle, on peut être résident temporaire en journée ou en internat et avoir accès à un certain nombre d’activités. En revanche, les personnes handicapées vivant à domicile jouissent d’une autonomie relative, puisque leur taux d’incapacité est de 50 %.

Sachez que les frais d’hébergement en pension complète restent à votre charge, mais uniquement si vous recevez des ressources équivalant à au moins 30 % du montant de l’AAH.

Une institution médico-sociale pour accueillir les personnes en situation de handicap

Il s’agit d’un foyer spécialisé pour les personnes handicapées qui ont besoin d’une assistance médicale régulière.

  • La maison de retraite FAM s’adresse aux personnes gravement handicapées qui ont besoin d’une assistance médicale constante et d’une aide pour les gestes de la vie quotidienne. Les coûts sont à votre charge mais ne peuvent pas dépasser 30 % de l’AAH.
  • L’accueil spécialisé du MAS house est un foyer pour les personnes souffrant d’un handicap très lourd et qui ne peuvent pas prendre de décisions par elles-mêmes. Les dépenses quotidiennes sont presque entièrement couvertes par l’assurance maladie. Cependant, il vous sera demandé une participation minimale de 20 euros par jour. En revanche, vous subirez une réduction de votre allocation AAH, mais vous conserverez 30% de son montant, soit 270,81 euros.

Un foyer familial pour lutter contre la solitude et l’isolement des personnes en situation de handicap

La personne handicapée doit disposer d’une autonomie suffisante pour s’adapter au foyer d’accueil avec lequel elle devra signer un contrat d’accueil. C’est le conseil départemental qui peut vous orienter vers un foyer.

En ce qui concerne vos dépenses, vous devez contacter la famille d’accueil CESU, à laquelle vous devez déclarer les salaires versés à la famille d’accueil.

En 2021, le montant minimum à payer par jour est de 25,63 euros bruts. Dans le même temps, vous pouvez bénéficier des indemnités de la Caf, du Pch ou de l’APA (allocation d’autonomie personnalisée ).

Aide au logement indépendant pour les personnes handicapées

Pour faciliter l’intégration des personnes handicapées et les aider à se sentir moins dépendantes et à avoir plus de liberté, des soutiens et des droits leur sont destinés. Ainsi, ils peuvent accéder plus facilement à un logement indépendant.

Aide financière, réductions d’impôts et exonérations fiscales

Les personnes handicapées, qui peuvent prendre soin d’elles-mêmes et choisir leur logement, ont droit à des avantages financiers non négligeables :

  • Les personnes handicapées ont la priorité si elles demandent un logement social
  • Droit à la SLA : contactez la Caf
  • Exonération de taxe résidentielle et d’impôt foncier
  • Une réduction d’impôt pour amélioration vise à adapter le logement au handicap.

Logement inclusif : Des logements adaptés pour donner la priorité à la vie autonome de la personne handicapée

Pour l’égalité des droits et des chances, l’État promeut la construction de logements adaptés sous forme de résidences indépendantes. C’est également pour offrir plus de choix d’hébergement aux personnes handicapées que ces formules de logement ont été développées. Ils s’occupent d’accueillir les personnes en situation de handicap, en collaboration avec les organisations sociales, les services médicaux, les communautés, les mutuelles.

Accessibilité du logement pour les personnes handicapées

Si vous emménagez dans un nouveau condominium, sachez que certaines règles donnent la priorité aux personnes handicapées. En effet, ils s’appliquent notamment aux nouveaux logements dont la demande de permis de construire date du 1er janvier 2015.

Ainsi, pour respecter les droits des personnes handicapées à l’accessibilité au logement, y compris le stationnement prioritaire, la copropriété doit prévoir un lieu adapté, appartenant aux parties communes. Cette place de parking doit être louée en priorité par une personne handicapée e.

Aide au déplacement des personnes handicapées vers un autre pays

Déménager dans un autre pays et recevoir de l’aide lorsque l’on est handicapé , c’est possible ! Vous pouvez continuer à recevoir la pension d’invalidité, en indiquant votre nouvelle adresse, mais vous ne pouvez plus recevoir l’ASL.

Une personne handicapée peut bénéficier de l’allocation d’invalidité supplémentaire si elle n’a pas atteint l’âge légal pour bénéficier de l’Aspa (allocation de solidarité pour personnes âgées).

Si vous déménagez en dehors de l’Europe, vous devez faire une demande pour avoir droit à votre assistance auprès du service social du consulat. Ce dernier se tournera vers un Mdph pour établir le handicap et son taux et être en mesure de vous faire bénéficier d’indemnités. En revanche, le délai d’attente varie entre 6 et 9 mois. En outre, c’est le Conseil consulaire pour la protection sociale et l’action sociale qui communique sa décision.

Aides au déplacement pour personnes âgées handicapées

Nous parlons ici d’une situation particulière qui doit être différenciée de l’assistance aux personnes âgées devenues handicapées avec l’âge. Des solutions ont été mises en place pour aider les personnes handicapées à mesure qu’elles vieillissent. En effet, ils peuvent se trouver encore plus affaiblis par une aggravation de leur handicap. D’autre part, ils peuvent connaître de nouveaux handicaps en plus des handicaps existants. Ceux qui n’ont personne pour s’occuper d’eux sont soulagés par ces aides, lorsqu’ils ne peuvent plus vivre décemment dans leur logement habituel qui ne leur convient plus .

Aide à la réinstallation temporaire pour les personnes âgées handicapées Les gens

Ainsi, vous pouvez bénéficier d’un accueil en établissement temporaire pour un maximum de 90 jours par an dans un établissement destiné aux personnes âgées. Lorsque la famille ne peut pas s’occuper de la personne handicapée, en cas de départ en vacances ou lorsqu’elle a besoin d’une pause, ces solutions d’accueil sont les bienvenues. Le rôle du CDAPH est de vous orienter vers l’établissement d’accueil approprié  :

  • Logement temporaire pour personnes âgées âgées
  • Ehpad : établissements réservés aux personnes âgées dépendantes
  • spécialisés ou foyers d’accueil Foyers , institutions médicales sociales.

Si vous avez plus de 60 ans, vous serez dans une situation prioritaire. Sinon, vous devrez faire une demande pour vous aider à financer votre hébergement. De plus, vous pouvez bénéficier de l’APA (allocation d’autonomie personnalisée) ou de l’ASH .

Vous pouvez bénéficier d’une caisse de retraite ou d’organisations sociales pour ce déménagement temporaire . En outre, c’est l’assurance maladie qui couvre une partie des coûts.

Lorsque le logement ne convient plus, où dois-je déménager ?

Les solutions proposées vous donnent le choix de déménager dans 3 types d’établissements.

À savoir que les maisons de retraite peuvent disposer d’unités spéciales pour les personnes âgées handicapées.

En maison de retraite

Les personnes handicapées qui vieillissent ont droit, sous certaines conditions, à des avantages supplémentaires par rapport aux personnes âgées. À ce titre, ils peuvent bénéficier de l’ASH . Le montant accordé correspond à 10 % du revenu mensuel et à 30 % de l’AAH par mois.

Conditions d’allocation :

  • Avoir déjà été domicilié dans un établissement spécialisé
  • ou être suivi par des services pour personnes handicapées
  • ou si vous avez eu un handicap taux d’au moins 80 % avant 65 ans.

Établissement spécialisé pour personnes âgées handicapées

revanche, vous pouvez séjourner dans des établissements spécialement réservés à votre situation. En principe, il s’agit de foyers d’accueil sous surveillance médicale ou de foyers ruraux pour personnes handicapées âgées En . En revanche, ils n’ont pas de service médical et demandent un loyer à leurs résidents.

Les Marpa : maisons rurales pour personnes âgées

Bon à savoir : Votre préavis peut être réduit à un mois si vous devez déménager en raison de votre handicap et que vous avez plus de 60 ans. Par exemple, vous ne tolérez pas davantage le bruit du voisinage en raison de vos problèmes auditifs. Autre exemple : vous ne pouvez plus monter les escaliers qui mènent à votre domicile.

Assistance à l’éloignement des personnes handicapées par des professionnels

Chez Allodemenageur, nous avons développé des outils pour se déplacer. En effet, le calculateur de volume vous aidera à calculer le volume de votre déménagement. Il suffit de retirer et d’ajouter des meubles pour obtenir du volume immédiatement.

Pour pouvoir vous déplacer dans les meilleures conditions lorsque vous êtes handicapé et organiser correctement votre changement d’hébergement, le mieux est de remplir notre devis de déménagement. Il suffit de remplir un formulaire en quelques clics, pour obtenir une réponse de la part de nos professionnels dans les 24 heures ! Vous recevrez ensuite plusieurs offres pour vous aider à faire votre choix.

Ainsi, vous serez en mesure de sélectionner la formule de déménagement la plus adaptée à votre handicap. Nous recommandons la formule de luxe, car les déménageurs s’occupent de tout : chargement, démontage, rechargement et remontage des meubles. De plus, vous pouvez profiter de la visite technique d’un professionnel à votre domicile, pour vous aider à organiser votre déménagement de la meilleure façon possible.

Dans tous les cas, le déménageur vous accompagnera dans toutes vos démarches. De la réception de votre devis à l’emménagement, cela vous aidera à franchir toutes les étapes de votre déménagement en toute sécurité .