La téléassistance à domicile pour sécuriser les personnes âgées

944

Vieillir à domicile reste pour beaucoup de seniors l’une des plus belles façons de profiter pleinement de sa retraite. Le maintien à domicile peut toutefois être remis en question par une perte d’autonomie, et constituer une source de préoccupation importante pour les proches : isolement social, risque d’accident… 

Selon la FNATH (Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés) chaque année en France, environ 400 000 personnes âgées sont victimes d’une chute accidentelle. La téléassistance permet aux seniors de résider à domicile en toute sécurité. En cas de malaise ou d’accident, cette solution simple et pratique permet d’envoyer une alerte à un centre d’assistance, aux proches du senior ou aux secours.

A découvrir également : 3 choses à savoir à propos de la garde de nuit pour les seniors

Comment fonctionne la téléalarme ?

Un système de mise en relation

La téléassistance permet de mettre instantanément en relation une personne âgée avec un opérateur en cas de chute, de malaise ou d’angoisse, et ce 24h/24 et 7j/7.

Après analyse de la situation, l’opérateur décide de l’intervention à mener auprès de la personne âgée. Il peut simplement s’agir de rassurer le senior mais aussi de le mettre en relation avec un proche, les pompiers ou le SAMU.

A lire en complément : Comment se calcule le supplément de revenu garanti ?

Les différentes solutions de téléassistance

Différentes solutions de téléalarme existent pour les personnes âgées :

  • Visant à sécuriser les seniors à domicile, la téléassistance classique consiste à porter un bracelet, une montre ou un collier afin de pouvoir contacter en permanence un centre d’écoute. Une simple pression sur le bouton d’alerte de l’objet connecté permet d’être mis instantanément en relation avec un opérateur. La communication s’établit grâce à un boîtier équipé d’un micro et d’un haut-parleur.
  • La téléassistance mobile consiste à accompagner le senior dans ses déplacements en extérieur. Grâce à un système de géolocalisation, cet outil léger et mobile (une montre ou un bipper) permet de localiser le porteur du dispositif et d’alerter un opérateur. En cas de problème, le service d’assistance contacte la personne âgée afin de s’assurer de la situation.
  • Les dispositifs de détection de chute permettent de déclencher une alerte automatique en cas de perte de dénivelé brutal. Qu’il s’agisse d’un dispositif portatif (une montre) ou de capteurs de mouvement, cette solution autonome contacte l’assistance même lorsque le senior est inconscient.
  • Utile pour les aidants, la télésurveillance pour personnes âgées a vocation à maintenir les seniors vulnérables ou atteints de démence à domicile le plus longtemps possible. Grâce à une ou plusieurs caméras et une application mobile, le dispositif permet aux proches du senior de s’assurer à tout moment de la situation et de l’état du senior.
  • La téléassistance intelligente analyse les habitudes du senior de façon à alerter un opérateur en cas de comportement suspect ou de changement de routine. Son déclenchement automatisé est configuré en fonction de conditions prédéfinies et permet d’alerter le centre d’appel ou les proches, de jour comme de nuit.

Accompagner les personnes âgées à domicile

Les avantages de la téléassistance

Opter pour un système de téléassistance permet de maintenir une personne âgée à domicile en toute sécurité et de rassurer les proches, notamment lorsqu’ils sont éloignés.

Le système alerte rapidement l’entourage, ou les secours en cas de problème grave, pour une prise en charge la plus rapide possible. C’est également un moyen de soulager la charge mentale des aidants qui sont contactés en cas de problème.

Plusieurs aides permettent de participer à la prise en charge de la téléassistance. Assimilée à de l’aide à la personne, le service bénéficie de 50 % de crédit d’impôt. Les personnes âgées en perte d’autonomie peuvent prétendre à l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) et les personnes en situation de handicap à la PCH (Prestation de compensation du handicap) pour aider à son financement. D’autres subventions, ponctuelles ou régulières, peuvent être proposées par le département, les mutuelles ou les caisses de retraite.

Des services associés

Service modulable, la téléassistance se révèle facile et rapide à déployer. Qu’il s’agisse de transmettre les équipements aux seniors, d’installer des capteurs de mouvements, des caméras ou un détecteur de chute lourde, la mise en place nécessite peu ou pas d’intervention technique. Dans la majorité des cas, les affiliés reçoivent les accessoires par la Poste et sont assistés par le centre d’écoute pour les mettre en place.

Certains abonnements permettent également aux personnes âgées de recevoir des appels de courtoisie afin de rompre l’isolement et de s’assurer de leur bon moral.

Comment choisir son système de téléassistance ?

Définir les besoins du senior 

Avant de choisir un système de téléassistance, il convient de déterminer les besoins du bénéficiaire. Il est pour cela nécessaire de prendre en compte le niveau d’autonomie de la personne, ses pathologies ainsi que ses habitudes de vie et de sélectionner le dispositif en fonction des difficultés rencontrées par le senior : risque de malaise, démence, anxiété…

Afin d’opter pour le système adéquat, il est par ailleurs important de faire un point avec l’entourage du senior et de se poser plusieurs questions : Quel est l’avis du médecin traitant ? La personne âgée est-elle isolée ? Y-a-t-il des proches à proximité ou des voisins en mesure d’intervenir ? …

Comparer les solutions avec Bonjour senior !

Pour comparer les solutions et les prix, Bonjour senior vous propose de recevoir plusieurs devis gratuits afin de trouver la téléassistance adaptée.

Un conseiller fait le point sur la situation avant de vous mettre gratuitement en relation avec plusieurs partenaires spécialisés.

Source : https://www.bonjoursenior.fr/teleassistance