Quel pull-over ne fait pas de boulettes ?

1431
pull-overs qui ne font pas des boulettes

À l’approche de l’hiver, plusieurs marques produisent des pull-overs qu’ils glissent sur le marché. Il est toutefois possible qu’après achat vous soyez déçu de voir votre vêtement faire des boulettes après quelque temps d’utilisation. Consultez ce guide pour en savoir plus.

Le pull-over qui ne bouloche pas : lequel est-il ?

Les pulls qui ne font pas des boulettes sont ceux fabriqués qui sont faits à partir des matières responsables comme le coton, le lin ou la laine. Ces matières recyclées et en tissus naturels assurent non seulement la qualité du vêtement, mais aussi sa durabilité. Voici quelques exemples de pulls qui ne font pas des boulettes.

A lire également : Les innovations technologiques au service de l'autonomie des seniors

Le pull-over en coton

Si votre pull-over doit faire des boulettes ou pas, tout dépend de la matière de fabrication. En effet, le coton est une matière légère et reconnue pour ses nombreuses propriétés. C’est une fibre végétale qui entoure les graines de cotonniers.

En contact avec l’eau, le coton a tendance à rétrécir au lavage. Notez aussi qu’il est un tissu classique indémodable. Cela permet à votre pull en coton de maintenir sa forme et de ne pas faire des boulettes.

Lire également : Comment connaître les heures creuses de ma commune ?

Le pull-over en lin

Un pull en lin est un vêtement important pour la belle saison. En effet, le lin est cultivé pour ses fibres textiles végétales. Le pull en lin ne fait pas des boulettes parce que le lin est la fibre la plus solide. De plus, il dure longtemps sans se déformer et ne peluche pas. Si vous avez un pull en lin, il vous est recommandé de ne pas le laver en machine. Éviter aussi de l’essorer. Cela lui permet de garder son allure irréprochable.

Le pull-over en laine

Un pull-over n’est jamais à l’écart pendant l’hiver. En effet, cela est dû à la qualité de la matière. En réalité, le pull ne fait pas des boulettes à cause de l’élasticité et de la souplesse qui sont les atouts principaux de la laine.

Il est vrai qu’elle a tendance à feutrer et à gratter au contact de peau, mais l’associer avec du coton rend le confort plus optimal. Elle ne se déforme pas si vous respectez les conditions de lavage.

Qu’est-ce qui provoque l’apparition des boulettes sur votre pull-over ?

Les boulettes apparaissent à la surface du tissu du vêtement lorsque des groupes de fibres courtes s’emmêlent ensemble en formant de petites boules. Elles se forment en raison du frottement ou de l’abrasion du tissu lorsque vous portez vos vêtements.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elles apparaissent aux endroits sujets aux frottements comme sous le bras. Les boulettes apparaissent plus rapidement sur pull à mailles tricoté par exemple.

Comment prévenir les boulettes sur les pull-overs au moment du lavage ?

pull-overs qui ne font pas des boulettes

Pour prévenir les boulettes sur vos vêtements, vous devez utiliser un cycle de lavage doux. Il faut également un programme court, doux et délicat. Optez également pour le lavage à la main. Cela paraît plus doux.

Avant de passer au lavage que ce soit à la main ou en machine, retournez-le afin de le laver à l’envers. Vous évitez ainsi une friction trop importante du tissu avec d’autres vêtements. Évitez surtout les lessives et les nettoyants trop agressifs. Sachez que les agents blanchissants peuvent aussi affaiblir les fibres de votre pull.

Vous pouvez aussi ajouter un adoucissant au cycle de rinçage. L’adoucissant lisse les fibres et évite qu’elles s’emmêlent en formant des nœuds. Il faut également éviter les sèche-linge qui animent les fibres de vos pulls.

Comment retirer les boulettes de son pull-over ?

Pour retirer efficacement les boulettes de votre pull-over, vous pouvez vous servir d’un rasoir électrique qui est spécialement conçu à cet effet. Il faut s’il fonctionne parfaitement.

Passer le rasoir électrique sur le tissu afin qu’il retire les fibres nouées à la surface du vêtement. Il est également possible d’étendre le pull-over bien à plat et de couper les boulettes avec des ciseaux.

Voilà ! Vous connaissez désormais les pull-overs qui ne font pas des boulettes. Faites votre choix et profitez-en.

Les différents types de laine et leur impact sur la formation de boulettes sur les pull-overs

Il existe différents types de laine utilisés pour la confection des pulls. Chacun de ces types a ses particularités et impacte différemment la formation de bouloches sur le vêtement.

La laine mérinos, par exemple, est connue pour sa grande qualité et sa douceur. Elle est souvent utilisée dans les pulls haut-de-gamme car elle ne fait généralement pas de bouloches. Cela s’explique par la finesse des fibres qui composent cette laine.

La laine d’agneau, quant à elle, provient de la première tonte d’un agneau âgé de moins d’un an. Cette laine est plus épaisse que la précédente et peut être sujette à faire des bouloches avec le temps.

On trouve aussi la Shetland, une race ovine originaire des îles britanniques portant son nom. La laine issue de cette race a une texture rugueuse mais résistante aux frottements, ce qui en fait un choix populaire pour les pulls robustes.

Il y a le cachemire. Bien qu’il soit très doux et confortable au toucher, il peut être susceptible de produire de petits nodules gênants si les conditions sont réunies (chaleur excessive combinée avec un taux d’humidité élevé).

Il faut donc bien réfléchir au type de laine avant d’acheter son pull pour éviter toute déception lorsque celui-ci commencerait à faire des bouloches après seulement quelques ports.

Les astuces pour prolonger la durée de vie de vos pull-overs et éviter la formation de boulettes

Maintenant que nous avons vu quels types de laine sont plus susceptibles de faire des bouloches, pensez à bien noter qu’il ne faut pas porter votre pull-over plus longtemps que nécessaire. En effet, une utilisation excessive du vêtement peut causer des frottements supplémentaires qui accélèrent la formation des bouloches. De même, évitez autant que possible le port répété du même sac ou manteau sur votre pull-over car cela peut aussi entraîner son usure prématurée.

Un autre conseil pratique consiste à laver votre pull-over régulièrement (tous les 3 à 4 ports) en suivant toujours les instructions figurant sur l’étiquette. Un lavage approprié permettra aux fibres du vêtement de se redresser naturellement et donc limitera la formation des bouloches.

Vous pouvez utiliser un rasoir électrique pour retirer les petites bouloches formées sur le tissu. Il suffit simplement d’allumer l’appareil et de le passer délicatement sur toute la surface concernée afin d’éliminer ces petits nodules disgracieux.

Lorsque vous rangez vos pulls dans votre garde-robe pendant plusieurs mois jusqu’à leur prochaine saison d’utilisation, n’hésitez pas à bien les plier plutôt que de les suspendre avec un cintre car cela engendrera moins de pression sur le tissu et donc évitera sa détérioration prématurée.

En suivant ces simples astuces, vous pourrez prolonger la durée de vie de vos pulls-overs préférés et éviter leur formation de bouloches.