Comment adapter un jardin pour PMR ?  

1317

L’aménagement extérieur d’une maison est important, aussi bien du point de vue de l’esthétique apportée à la propriété que de la possibilité d’y faire des activités comme le jardinage. Peu importe la raison, l’espace doit être bien structuré pour qu’il soit optimisé et agréable. Cela est d’autant plus important si une personne à mobilité réduite (PMR) ou avec un handicap vit dans la maison. Cet article vous donne quelques conseils pour que le jardin soit adapté aux seniors et aux PMR amateurs de jardinage.

A lire également : Quelles sont les particularités d’un contrat d’assurance vie ?

Faites attention au choix des allées et escaliers

Pour que les personnes en situation de handicap puissent rapidement avoir accès au jardin, les allées jouent un rôle capital. Il est conseillé de choisir des parcours simples qui peuvent être en ligne droite. Le choix du matériau ne doit surtout pas être négligé, car il peut être dangereux dans certains cas. Les allées en pavés autobloquants, enrobés bitumineux sont recommandées. Si l’aménagement du jardin prévoit des escaliers, il est essentiel de prévoir une rampe acces pmr en bois. Celle-ci permettra aux personnes avec un handicap de contourner les escaliers et que le fauteuil roulant puisse passer convenablement. Les seniors qui peuvent toutefois utiliser les escaliers, mais ont des difficultés à marcher auront besoin de rambarde en bois bien poncé.

A découvrir également : La téléassistance à domicile pour sécuriser les personnes âgées

Pensez à surélever les différentes plantes du jardin

Nombreuses sont les personnes à mobilité réduite qui apprécient particulièrement des activités comme le jardinage. Malheureusement, ces personnes n’ont plus l’agilité nécessaire pour planter, désherber et atteindre les plantes au sol. Il est dès lors important de penser à aménager des jardinières surélevées. Il s’agit de tables potagères sur pieds qui permettent aux personnes à mobilité réduite en fauteuil ou non de continuer de jardiner. Vous aurez le choix entre des tables potagères, des tables modulaires pour semis, des bancs-jardinières ou encore des jardinières surélevées PMR. Le choix des équipements Escaladune est multiple, varié et adapté au handicap de chacun. La hauteur des bacs devra également être adaptée à chaque handicap et pour les personnes âgées, il suffit de faire des bacs assez hauts de sorte qu’elles n’aient pas besoin de se baisser.

Limitez au maximum les déplacements dans le jardin

Pour que les personnes à mobilité réduite prennent du plaisir à jardiner, il est essentiel de tout mettre en œuvre pour diminuer les déplacements. Vous devez vous assurer que ces personnes aient tout le matériel à portée de main. Vous pouvez par exemple prévoir un point d’eau près de l’espace de jardinage. Ainsi, les déplacements seront réduits au moment de procéder à l’arrosage. Pour avoir les outils de jardinage à portée de main, il faut prévoir un tablier ou un panier adapté au jardinage. Il faudra privilégier le tablier pour que la personne concernée n’ait pas à se baisser pour prendre les outils dont elle a besoin. L’installation d’un cabanon à côté de la zone cultivée est également une excellente idée. Les personnes à mobilité réduite n’auront dès lors plus à déplacer les outils de jardinage à travers tout le jardin.

Optimisez l’accessibilité des équipements de jardinage pour les PMR

Pour les personnes à mobilité réduite (PMR), il est souvent difficile d’accéder aux équipements de jardinage. Avec un peu d’astuce, il est possible d’aménager le jardin pour faciliter leur utilisation.

Une première solution consiste à acheter des équipements de jardinage spécialement conçus pour les PMR. Ces outils sont généralement plus légers et ergonomiques que ceux disponibles sur le marché traditionnel. Ils permettent une meilleure prise en main et peuvent être utilisés avec moins d’efforts.

Vous devez penser à l’emplacement des équipements dans le jardin. Privilégiez une zone facilement accessible depuis la maison ou l’espace de rangement afin de limiter les déplacements inutiles.

Pour faciliter l’utilisation des équipements de jardinage, pensez à améliorer la qualité du sol en installant des revêtements adaptés tels que des dalles antidérapantes ou un gravier compacté qui permettront une meilleure stabilité lors des mouvements.

Avec ces quelques astuces simples mais efficaces, il devient possible pour les PMR de profiter pleinement du plaisir du jardinage tout en gardant leur autonomie et leur sécurité au quotidien.

Aménagez des espaces de repos confortables pour les PMR dans le jardin

Lorsque vous aménagez un jardin pour les personnes à mobilité réduite (PMR), pensez à bien prévoir des espaces de repos confortables. Les PMR ont souvent besoin de faire des pauses régulières et d’avoir une zone dédiée où ils peuvent se reposer et profiter du jardin.

Pour créer ces zones, vous pouvez installer des chaises ou des bancs dans différents endroits stratégiques du jardin. Pour faciliter l’accès aux sièges, assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace autour pour permettre le passage facilement avec une chaise roulante ou un autre équipement d’assistance.

Pensez à bien prendre en compte la météo. Si votre jardin n’a pas beaucoup d’ombre naturelle, pensez à installer des parasols ou des auvents qui offriront une protection contre les rayons nocifs du soleil. En cas de pluie, il peut être utile d’installer un abri temporaire pour protéger les PMR contre les intempéries.

Pensez aussi à l’éclairage. La nuit tombe plus tôt en hiver et tard en été, pensez à bien éclairer les zones de repos.

En suivant ces conseils simples mais efficaces, vous êtes sur la bonne voie pour aménager un espace extérieur agréable et accessible pour tous.