Comment adapter un jardin pour PMR ?  

31

L’aménagement extérieur d’une maison est important, aussi bien du point de vue de l’esthétique apportée à la propriété que de la possibilité d’y faire des activités comme le jardinage. Peu importe la raison, l’espace doit être bien structuré pour qu’il soit optimisé et agréable. Cela est d’autant plus important si une personne à mobilité réduite (PMR) ou avec un handicap vit dans la maison. Cet article vous donne quelques conseils pour que le jardin soit adapté aux seniors et aux PMR amateurs de jardinage.

Faites attention au choix des allées et escaliers

Pour que les personnes en situation de handicap puissent rapidement avoir accès au jardin, les allées jouent un rôle capital. Il est conseillé de choisir des parcours simples qui peuvent être en ligne droite. Le choix du matériau ne doit surtout pas être négligé, car il peut être dangereux dans certains cas. Les allées en pavés autobloquants, enrobés bitumineux sont recommandées. Si l’aménagement du jardin prévoit des escaliers, il est essentiel de prévoir une rampe acces pmr en bois. Celle-ci permettra aux personnes avec un handicap de contourner les escaliers et que le fauteuil roulant puisse passer convenablement. Les seniors qui peuvent toutefois utiliser les escaliers, mais ont des difficultés à marcher auront besoin de rambarde en bois bien poncé.

A découvrir également : Comment faire pour qu’une personne âgée puisse toujours se laver sans danger ?

Pensez à surélever les différentes plantes du jardin

Nombreuses sont les personnes à mobilité réduite qui apprécient particulièrement des activités comme le jardinage. Malheureusement, ces personnes n’ont plus l’agilité nécessaire pour planter, désherber et atteindre les plantes au sol. Il est dès lors important de penser à aménager des jardinières surélevées. Il s’agit de tables potagères sur pieds qui permettent aux personnes à mobilité réduite en fauteuil ou non de continuer de jardiner. Vous aurez le choix entre des tables potagères, des tables modulaires pour semis, des bancs-jardinières ou encore des jardinières surélevées PMR. Le choix des équipements Escaladune est multiple, varié et adapté au handicap de chacun. La hauteur des bacs devra également être adaptée à chaque handicap et pour les personnes âgées, il suffit de faire des bacs assez hauts de sorte qu’elles n’aient pas besoin de se baisser.

Limitez au maximum les déplacements dans le jardin

Pour que les personnes à mobilité réduite prennent du plaisir à jardiner, il est essentiel de tout mettre en œuvre pour diminuer les déplacements. Vous devez vous assurer que ces personnes aient tout le matériel à portée de main. Vous pouvez par exemple prévoir un point d’eau près de l’espace de jardinage. Ainsi, les déplacements seront réduits au moment de procéder à l’arrosage. Pour avoir les outils de jardinage à portée de main, il faut prévoir un tablier ou un panier adapté au jardinage. Il faudra privilégier le tablier pour que la personne concernée n’ait pas à se baisser pour prendre les outils dont elle a besoin. L’installation d’un cabanon à côté de la zone cultivée est également une excellente idée. Les personnes à mobilité réduite n’auront dès lors plus à déplacer les outils de jardinage à travers tout le jardin.

Lire également : Tout ce qu'il faut savoir sur la perte de l'autonomie