Comment faire pour aller vivre dans un autre pays ?

26

A lire aussi : Comment se calcule le supplément de revenu garanti ?

Saisir les opportunités qui se présentent pour aller travailler et vivre à l’étranger aujourd’hui devient un moyen naturel de dynamiser votre carrière professionnelle.

Découvrir d’autres pays et d’autres cultures, profiter d’un régime fiscal plus favorable, trouver du travail là où le marché est encore flexible ou réaliser un rêve, les raisons pour lesquelles les Français s’installent à l’étranger sont nombreuses.

A voir aussi : Quel est le salaire d'un contrat aidé ?

Devez-vous partir à l’étranger à tout prix ? Voici quelques réponses qui peuvent vous aider à prendre la bonne décision.

Expatriation au travail

Même si la fin peut parfois justifier les moyens, il n’est pas toujours très prudent de vouloir s’expatrier en acceptant des missions qui ne correspondent pas à ce que l’on recherche.

Croire que l’herbe sera toujours plus verte ailleurs peut vous décevoir et mener votre première expérience à l’étranger à l’échec. Il est clair que la réalité sera différent de celui que vous êtes sur le point de quitter, mais il ne sera pas nécessairement fidèle à ce que vous imaginez vous-même.

Avant de vous diriger vers l’inconnu ou vers une zone géographique qui ne vous est pas encore familière, le bon sens préconise la prudence. Il est conseillé de se renseigner et de demander l’avis des personnes qui y sont déjà allés. Si les plus chanceux se voient proposer une expatriation dans un style de vie digne d’une carte postale, ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Dans certains pays, les conditions de vie sont plus difficiles en raison de la pauvreté, de l’insécurité, du climat ou d’autres facteurs qui ne sont pas propices au développement de l’expatrié.

L’expatriation ne doit pas non plus être systématiquement associée à un gain plus important puisque de nombreuses entreprises commencent à prendre en compte le coût de la vie là-bas. Une mission en harmonie avec votre cursus, un projet qui vous intéresse et des conditions d’expatriation qui répondent à vos attentes, autant d’éléments qui doivent être pris en compte lors de votre décision.

Pour ceux qui partent en famille, d’autres paramètres s’ajoutent aux premiers, à savoir l’adaptation future du conjoint et des enfants au pays d’accueil. Il est nécessaire de connaître le système éducatif et de santé pour être sûr que, comme l’expatrié, sa famille pourra s’épanouir et accéder aux infrastructures nécessaires à son bien-être.

Nous ne devons pas perdre de vue que les enfants devront eux aussi quitter leurs proches et leurs amis et apprendre à vivre dans un environnement totalement nouveau.

Partir sans travail

Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de s’expatrier grâce à un poste déjà disponible, partir à l’étranger sans travail peut aussi être le début d’une grande aventure, à condition de prendre toutes les précautions nécessaires.

La première étape consiste à explorer toutes les opportunités possibles, liées à votre domaine d’expertise et disponibles dans le pays de votre choix. En effet, les habitudes de recrutement ne sont pas les mêmes d’une destination à l’autre un autre et vous devriez mettre toutes les chances de votre côté en ne faisant aucun faux pas.

Si vous ne savez pas par où commencer, il peut être judicieux de vous rendre à la « Maison des Français de l’étranger ». Vous y trouverez des brochures, des informations utiles et un soutien pour la rédaction de votre CV et de votre lettre de motivation.

De nombreux sites proposent également des offres d’emploi internationales, mais prenez le temps de séparer les bonnes et les mauvaises informations en vous rendant sur des forums de discussion ou en vérifiant la réputation du site que vous consultez. Sachez que Pôle Emploi International organise également des ateliers thématiques susceptibles de vous intéresser.

Si vous avez déjà une ou plusieurs entreprises en tête, n’hésitez pas à suivre régulièrement les actualités de leur site ainsi que la section recrutement. En choisissant votre pays de destination au préalable, vous pouvez limiter votre champ de recherche et rester informé sur le marché du travail local, en relation avec votre secteur.

Pour certains pays comme le Canada, les Français n’ont pas besoin de visa. Il s’agit donc possibilité d’effectuer une première visite de 3 mois afin d’explorer toutes les avenues favorables à votre recherche d’emploi tout en vous familiarisant avec ce pays. Dans le même esprit, vous pouvez profiter du Work Holiday Permit (WHP) pour partir travailler pendant un an dans un pays étranger ayant signé un accord avec la France. Dans des pays comme l’Australie, toutefois, le WHP ne vous permet pas de travailler plus de 6 mois chez le même employeur. Cette contrainte peut vous obliger à vous orienter vers des petits travaux qui ne correspondent pas nécessairement à vos aspirations.

Les plus courageux et les plus aventureux peuvent partir à l’étranger sans emploi et planifier de faire leurs recherches une fois installés. Un visa touristique est généralement suffisant pour rester quelques mois et commencer vos recherches.

Pour cela, il faudra disposer des moyens financiers nécessaires au voyage et prévoir un éventuel retour en cas d’échec. Même s’il est plus risqué de partir sans travail, être sur place peut devenir un avantage non négligeable en vous permettant de passer les entretiens plus rapidement et d’être plus réactif.

Partir à l’étranger, avec ou sans travail, c’est faire face aux changements, s’exposer au choc culturel, au sentiment de déracinement ou d’isolement qui peut survenir à tout moment et surmonter l’isolement familial. Il est donc essentiel de réfléchir avant de prendre cette décision, de préparer au mieux son départ et de s’assurer que l’expatrié soit une réussite tant pour l’expatrié que pour sa famille.

Faire le point sur les choses et prendre conscience des dangers et des opportunités n’est en aucun cas une attitude défaitiste, c’est plutôt une force qui vous permettra de réussir votre projet à l’étranger. Pour vous accompagner dans cette aventure et partir l’esprit tranquille, ACS propose des forfaits d’assurance expatriés et d’assurance voyage avec des garanties complètes et un excellent rapport qualité/prix.